Quels effets de la loi RGPD sur un site e-commerce ?

Comment adapter son site marchand à la RGPD ?

Pour accompagner le déploiement en France et en Europe de la loi RGPD, Pimlicom, agence web et communication à Paris 13, vous a accompagné sur les fondements de la loi RGPD et ses effets sur les campagnes emailing et newsletter. Découvrez désormais les effets de la loi RGPD sur les sites e-commerce.

Tout passe par le consentement

Sans avoir à résumer l’intégralité de la loi RGPD et de ses mentions, une très grande part de celles-ci est à la fois à destination des internautes et des entreprises qui gèrent les sites internet : les données personnelles font l’objet d’une attention toute particulière, notamment en ce qui concerne le consentement dans l’envoi et l’utilisation pour un service tiers. Mais qu’entend-on exactement par là ?

Toutes les informations rentrées par les clients d’un site e-commerce au sein d’une plateforme, qu’elle soit en développement spécifique ou en CMS (Système de Gestion de Contenu, comme Prestashop ou Shopify) devront désormais être régies par un consentement clair et explicite de la part de l’utilisateur. En d’autres termes, toutes les informations qu’il entre doit être stocké de manière sécurisée par l’administrateur du site, mais également dans l’optique d’être utilisé uniquement aux fins dont l’internaute a déclaré son accord, sans biais. Ainsi, cases pré-cochées et petits astérisques en bas de page, voire même CGV cachées dans le pied de page, ne suffiront plus.

Toutes les données personnelles doivent désormais être 100 % Opt In – c’est-à-dire, comme nous le disions dans le paragraphe précédent, envoyées de manière consenties par l’utilisateur.

L’exemple de Prestashop

Si vous avez un site e-commerce, vous avez sûrement dû (ou vous êtes actuellement) sur une plateforme de gestion de contenus et de produits nommée Prestashop. Ce CMS, parmi les plus utilisés en e-commerce, est utilisé par nos soins dans la grande majorité de nos demandes de sites marchands. Quoi qu’il en soit, quand bien même de nombreux éléments y sont automatisés et contrôlés, la loi RGPD change beaucoup de processus d’acquisition de données.

Comme précisé par l’éditeur de la solution, Prestashop prévoit d’ici le début du mois de mai 2018 une mise à jour transversale aux versions 1.5, 1.6 et la dernière, 1.7. Elle prévoit notamment une meilleure gestion de l’Opt In sur les différentes fonctionnalités de base du site. Attention toutefois aux modules gratuits ou payants, parfois du thème, qui se greffent au site et qui ne sont pas directement liés à Prestashop : il faut également les contrôler à la main ou espérer une mise à jour !

Concernant ces mises à jour, elles seront payantes pour les versions 1.5 et 1.6, mais gratuites pour les versions 1.7. Ne vous précipitez pas directement sur la mise à jour globale de votre site : ces mises à jour sont des changements majeurs de version et vous risqueriez de voir une partie ou l’ensemble de votre site se répandre de bugs et de malfonctions sans une très grande vigilance.

Vous souhaitez mettre à jour votre Prestashop ou le rendre complètement conforme aux exigences du RGPD ? Faites votre devis de votre site e-commerce en ligne !